assurance décennale

Obtenez une assurance qui offre des garanties complètes.

Assurance décennale : bon à savoir

Table des matières

1. Le choix des garanties

L'assurance décennale est à mon sens l'offre la plus flexible que je connaisse. Les compagnies tentent de regrouper les activités qui vont de paires. Par exemple la plomberie et le carrelage, le terrassement et la maçonnerie. C'est cet aspect qui fait que vous trouvez deux propositions qui contiennent toutes les garanties que vous demandez et avec des tarif très différents. Donc pour lire votre devis, après avoir vérifié que le chiffre d'affaire renseigné correspond à votre déclaration, vérifiez le taux de contribution des différentes activités au chiffre d'affaire. Car 80% de maçonnerie et 20% carrelage serait différent de 80% de carrelage et 20% de maçonnerie.

2. Garanties complémentaires

L'assurance décennale couvre l'œuvre que vous avez réalisée et livrée, mais qui couvre les dommages ? La garantie Responsabilité Civile professionnelle (RC Pro) est justement une garantie qui couvre les pertes accidentelle causées à votre client en réalisant sa mission. C'est une garantie qui est généralement inclue dans votre contrat. Mais certaines compagnie la proposent en option. La PROTECTION JURIDIQUE est une garantie, je dirais nécessaire pour tout entrepreneur, d'ailleurs je pense qu'elle est indispensable car vous ne le croirez pas il existent des gens qui se sentiraient con en se gardant d'exploiter une possibilité de duper le vis-à-vis. C'est d'autant plus important pour les professionnels du bâtiment qui interviennent sur des bien à forte valeur ajoutée.

3. La proposition d'assurance décennale

Vous avez toujours l'impression que la compagnie vous propose un devis, mais c'est plutôt vous qui sollicitez la compagnie pour qu'elle accepte de couvrir le risque que vous courez dans votre profession. Le courtier vous aide à faire votre déclaration de risque auprès d'une compagnie sous forme de devis. La compagnie reçoit ensuite votre devis signé et accompagné des pièces justificatives de chaque activité déclarée. Il existe par ailleurs des compagnie qui offrent l'option "reprise du passé" pour démarrer le contrat à une date rétroactive qui ne dépasse pas 6 mois pour la plupart.

4. Le tarif

La juste mesure du risque est la clé d'un contrat qui offre des garanties suffisantes, à des tarifs concurrentiels. La sur-couverture est l'ennemi de votre portefeuille. Elle émane d'une erreur, d'où la nécessité de bien distinguer la part de chiffre d'affaire apportée par chaque activité de votre entreprise. Rien que la fidélité de la déclaration de votre chiffre d'affaire par activité peut améliorer votre prime d'assurance. Enfin entant que comparateur notre valeur ajoutée est de connaitre les offres de plusieurs compagnies, de sorte à adapter le chiffre d'affaire par activité à l'offre la mieux adaptée. C'est à dire que pour une même entreprise, deux compagnies donneront des tarifs différents en partie en raison de la façon dont elles regroupent les activité par familles.

5. L'adhésion au contrat

Votre contrat ne pourra être actif qu'à l'issue du contrôle des pièces justificatives. Vous pouvez justifier votre compétence par plusieurs canaux :
Une précédente assurance qui couvrait l'activité;
Un diplôme : il n'est accepté que par certaines compagnies;
Une attestation de travail: elle aussi acceptée par certaines compagnies;
Des factures qui prouve que vous avez déjà réalisé des chantiers;
L'étude de votre de mande d'adhésion peut prendre un semaine de délai ou plus.

A PROPOS

CONTACT

Serenassur est un courtier agréé par l’Orias sous le numéro 21003082